Quel est le taux horaire réel facturé par les cabinets d’avocats en France?

Quelle que soit leur spécialité, les cabinets d’avocats adoptent majoritairement un mode de tarification basé sur l’application d’un taux horaire.

Ce principe est direct dans le cas des travaux basés sur le « temps passé » ou indirect pour les missions facturées au forfait car elles résultent généralement in fine d’une estimation du temps nécessaire pour réaliser ladite mission.

Toutefois, il existe une différence entre les taux horaires affichés et les taux réels observés. En effet, les taux réels tiennent compte de la sous-activité, des remises ou de la présence de personnel administratif par exemple. Ils reflètent plus précisément la capacité d’un cabinet à générer des revenus.

En nous appuyant sur les informations contenues dans la base de données atometrics, nous avons voulu observer s’il existait des différences entre les taux horaires réels facturés par les avocats en France. Pour ce faire, nous avons calculé un taux horaire réel par personne en divisant le chiffre d'affaires HT des cabinets par leur effectif puis l'avons ramené à un taux horaire en prenant en compte le nombre de jours ouvrés et une moyenne de 8 heures de travail effectif par jour.

Le graphique ci-dessous représente le taux horaire réel médian observé pour les différentes régions françaises (sur un panel de 1 680 cabinets d’avocats).[1]

Taux horaires réels médians des cabinets d’avocats par région

 

[1] Il est important de noter que les analyses contenues dans cet article ont été réalisées sur la base d’un panel de 1 680 cabinets d’avocats exerçant sous la forme de sociétés unipersonnelles ou pluripersonnelles. Elles ne prennent pas en compte les avocats exerçants leur profession sous la forme de Bénéfices Non Commerciaux.

Force est de constater qu’il existe des écarts importants entre les différentes régions. A titre d’exemple, les taux réalisés en Nouvelle-Aquitaine (92€HT/h) et en Ile-de-France (175€HT/h) vont quasiment du simple au double.

Pour aller un peu plus loin, le graphique ci-dessous représente la dispersion statistique (sous la forme d’un intervalle interquartile) des taux horaires réels dans les 6 régions hébergeant le plus de cabinets d’avocats. Ces résultats accentuent l’hétérogénéité dans les taux facturés par les différents cabinets au sein de ces régions.

Dispersion des taux horaires réels (en €HT) sur les principales régions françaises

On observe que l’écart entre les taux situés en bas de fourchette (de 61€ dans les Pays de la Loire à 92€ en Ile-de-France) est moindre que celui des taux situés en haut de fourchette (de 157€ en Nouvelle-Aquitaine à 318€ en Ile-de-France).

Quels sont les facteurs expliquant le niveau des taux horaires ?

Au vu de ces informations, il est intéressant de se demander quels sont les facteurs expliquant ces différences.

Certes, les taux horaires sont avant tout un signal prix et sont donc représentatifs de facteurs internes comme la spécialité pratiquée, la renommée du cabinet, sa taille ou le niveau d’expérience des avocats/collaborateurs (certains de ces critères font d'ailleurs écho à ceux mentionnés dans l'article 11.2 du code de déontologie traitant des "Conventions d'honoraires"). Ceci met l’accent sur l’importance de ces critères dans une analyse comparative.

Toutefois, ces taux sont-ils également impactés par des facteurs externes comme la typologie et la densité de la clientèle locale, le niveau de concurrence ou le coût de la vie par exemple ?

Intensité concurrentielle en nombre d'avocats pour 1 000 entreprises

 

Le taux observé sur le haut de fourchette en Ile-de-France pourrait-il s’expliquer par la présence d’un marché spécifique : nombreux sièges sociaux de grands groupes, instances internationales…

Ce qui semble certain, c'est que le modèle économique du métier d'avocat conserve une très forte dimension locale.

L’identification et la quantification de l'impact de ces facteurs internes et externes sur la performance économique des cabinets est rendue possible par la constitution d'une base de données segmentée (en fonction des critères internes à évaluer: spécialité, taille, etc.) et intégrant des données sur les facteurs externes déterminants (comme l'intensité concurrentielle par exemple).

Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un diagnostic de la performance concurrentielle de votre cabinet, des recommandations concernant l’implantation, ou une valorisation de votre activité.

 

atometrics est spécialisée dans le conseil et la conception d’outils d’analyse économique et financière destinés aux (futurs) dirigeants d’entreprises et aux métiers du chiffre.

Nos plateformes digitales permettent de réaliser/visualiser des analyses simples en temps-réel des données contenues dans notre base. Celle-ci contient par exemple plus de 500 000 liasses fiscales150 000 cessions de fonds de commerce, de nombreuses données socio-économiques etc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *